Classification

Règne : Animalia
Embranchement : Arthropoda
Sous-embr. : Chelicerata
Classe : Arachnida
Ordre : Amblypygi
Sous-ordre : Euamblypygi
Infra-ordre : Neoamblypygi
Super-famille : Phrynoidea
Famille : Phrynichidae
Genre : Damon

P1080931

 Distribution 

Cette espèce se rencontre en Afrique du Sud, en Namibie, au Botswana, au Zimbabwe, au Zambie, au Mozambique, au Congo-Kinshasa et en Tanzanie.



 Statut légal 

Aucun amblypyge n’est protégé (CITES ou règlement européen) à ce jour.



 Description 

Les Ambypyges ont un corps constitué de 2 parties (comme tous les arachnides).
La première partie, le Céphalothorax est en forme de cœur (d’où leur nom de corazon en espagnol). Sur ce céphalothorax sont rattachés 2 chélicères, 2 pédipalpes servant de pattes ravisseuses et remplies d’épines, dont 3 très longues sur le tibia (côté distal) puis 4 paires de pattes, dont la première, extrêmement longue, sert d’Antenne (pattes antenniformes). Sur ce prosoma (= céphalothorax) on trouve également 8 yeux répartis en trois globes oculaires (2 latéraux avec 3 yeux chacun et 1 médian avec 2 yeux).
La deuxième partie, l’abdomen, est plutôt ovoïde, et est composée de 12 segments, chacun représenté par un tergite sur la face dorsale et un sternite sur la face ventrale.

P1050657

 

Taille

Les Damon variegatus ont une taille comprise entre 3cm et 5cm. Les tailles sont données de l’extrémité distale des chélicères à l’extrémité distale de l’abdomen, mais on peut arriver à des envergures pattes antenniformes écartées de plus de 20 cm.

 

Le sexage

 Il peut se faire de deux manières, la première, la plus simple, consiste à regarder la taille des pédipalpes : Les mâles les ont beaucoup plus grands que les femelles (chez des individus de bonne taille).
La deuxième, pour les individus trop petits, il faut regarder le deuxième sternite (du coté proximal) : Les femelles ont comme un X assez prononcé, les mâles n’en ont qu’un vague contour. 

 P1080929 1Damon v. FEMELLE adulte

P1100042Damon v. MALE adulte

 

 Comportement 

Les amblypyges sont des animaux exclusivement nocturnes et lucifuges, donc nécessitant des cachettes très sombres dans la journée, ils sont également arboricoles.

 

Sociabilité

Les Damon variegatus sont assez sociables et peu agressives. On peut les maintenir en couple dans un terrarium suffisamment espacé et gorgé de cachettes. Il semblerait que deux mâles ensemble peuvent se battre.

 


Terrarium

Personnellement, je conseillerai minimum 30X30X30cm pour un spécimen ou un couple.

La température doit être comprise entre 23° et 25°C la journée et une moyenne de 20-22°C la nuit. Le terrarium doit comporter des cachettes à l’abri de la lumière. Évitez les spots chauffants car l’animal n’aime pas du tout la lumière.

Attention de laisser de la place suffisante pour que l’animal puisse bouger. Pour bien faire, il faut un terrarium qui s’ouvre sur la face frontale et non sur la face du haut pour pouvoir mettre du liège ou autre (branches) sur les parois et celle du haut afin qu’il puisse se suspendre. En effet, l’amblypyge se suspend la tête en bas pour muer correctement. Veillez donc à avoir un espace suffisant en hauteur pour qu’elle puisse se suspendre correctement.
Après sa mue, la Daemon v. est plutôt de couleur verte et l'exuvie se retrouve intacte, suspendue.

Pour le substrat, utiliser de la tourbe humide et de la mousse afin d’avoir une bonne hygrométrie dans l’ordre de 70% minimum. 



Humidité

70% minimum. Apparemment l’amblypyge meurt si elle est laissée 3 jours sans humidité. Donc veillez bien à garder une bonne humidité dans l’air ambiant du terrarium !



Température

23 à 25 °C le jour et 20° à 22° la nuit. Attention, les amblypyges n’aiment pas les fortes lumières ni les fortes chaleurs.
 


Nourriture

Blattes, grillons, sauterelles, et autres insectes qu’elle peut attraper. Pour les blattes je conseille de les assommer un peu car une blatte trop rapide ne pourra pas être attrapée. En effet l’amblypyge aura plus facile d’attraper un insecte blessé. Elle ouvrira ses pinces et attrapera l’insecte au passage. Ne laissez pas un animal pouvant grignoter les antennes ou pattes de votre amblypyge… (ex : Grillons et blattes)

P1070282

 P1070285


 Reproduction et croissance

La reproduction est plutôt aisée du fait que les deux sexes peuvent cohabiter sans soucis. La parade du mâle commence le soir ou la nuit.

Les deux individus vont se mettre l’un en face de l’autre, faisant vibrer leur pattes antenniformes et se déplaçant un peu sur le support, à l’issu de cette parade (qui peu durer assez longtemps) le mâle dépose un spermatophore et guide la femelle jusqu'à lui. La femelle récupère le sperme puis le couple se sépare, un des deux individus (voir les deux) reviendra pour manger les restes du spermatophore. 

Un mois et demi plus tard, la femelle pond ses œufs dans un sac (liquide au départ, il durcira en peu de temps) elle gardera ce sac sous son abdomen pendant trois mois (ou plus), jusqu’à ce que les petits amblypyges éclosent. 

P1100282Oeufs

Sans titre

1 2

A l’éclosion, les petits sont tout blanc, (sauf l’abdomen qui est légèrement vert) et garderont cette teinte jusqu'à leur première mue qui survient entre 7 et 10 jours après la naissance. Après cette mue, ils prendront enfin une teinte « normale ». Les pulli (individus avant la première mue) ne mangent pas.

Après la mue, tous se séparent et commencent à manger. On peut séparer les petits des parents après leurs première mue, mais pas avant. Ils feront au départ une mue tout les 1 à 2 mois, puis au cours de leur croissance, ce temps augmente jusqu'à une mue par an ou même plus d’un an. On peux élever les petits ensembles.

P1070022

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site