La teigne de ruche

Pour faire plaisir à nos petits protégés ou pour requinquer ceux-ci, on peut élever des teignes de ruches. Ce sont de petits coléoptères très appréciés.

Leur élevage est très simple, mais il faut tout de même y passer un peu tous les jours.

Les teignes de ruches se trouvent dans certaines animaleries et dans les magasins de pêche.

 

Description :

 

Nom français : Galleria melonella (grosse teigne) ou Achroia grisella (petite teigne)
Nom vernaculaire français : Teigne de ruche
Nom vernaculaire anglais : Waxworm


La teigne de ruche est un insecte de la famille des pyridés (papillon) qui, dans la nature, parasite les ruches à miel et détruit les colonies d'abeilles. Cette espèce a un développement holométabole, c'est-à-dire que les adultes ne ressemblent pas aux jeunes. Les teignes de ruche passent par un stade larvaire, puis par un stade nymphal avant de se transformer en papillon.
La teigne de ruche lors de son stade larvaire (chenille), ces insectes faciles d'élevage ont, en effet, un fort taux de rendement .

Le papillon mesure jusqu'à 20 mm pour la femelle et 10 à 12 mm pour le mâle.

La chenille, avant métamorphose peut mesurer jusqu'à 25 mm.

 

Les bacs d’élevage :

 

Il vous faut un bocal en verre (pouvant contenir 1,5 à 2 litres). Le couvercle sera découpé afin qu'il y ait un grand espace d'aération. Attention, ce sont de vrai destructrices ! Elles rongent le plastique, le papier, et même le bois. D'où l'utilisation d'un grillage métallique à mailles très très fines pour le couvercle.
Mettez une couche de substrat de quelques centimètres. Le substrat est en fait la nourriture émiettée. La température doit être maintenue entre 25 et 30°. Plus il fait chaud, plus le développement est rapide. Les larves supportent une température de 40°.

Pour plus de facilités, il faut séparer les larves des papillons.

 

La nourriture :

 

Ingrédient :

•miel liquide
•son de blé
•polenta
•lait en poudre
•levure diététique (rayon diététique grande surface)
•glycérine liquide (Pharmacie)

Préparation :


Dans un saladier, mélanger 750 ml de son, 500 ml de polenta, 150 ml de farine de blé, 50 ml de lait en poudre et 3 cuillères à soupe de levure diététique
Puis dans un gobelet gradué verser 150 ml de glycérine liquide et 350 ml de miel liquide.
Verser le contenu du gobelet sur les ingrédients du saladier et mélanger pour bien les imprégner.

Verser ensuite (1/3 à 1/2 de la hauteur) dans le récipient sans tasser.

 

C'est l'une des recettes la plus répandue et la mieux adaptée. Mais personnellement moi, je fais autrement et ça marche très bien ! J'utilise de la farine de blé, du miel liquide ou en crème, des flocons d'avoine broyés et de la glycérine liquide. Je mélange le tout pour en faire une sorte de patte ni trop sèche ni trop collante et je le mets dans le fond de mes bacs, bien tassé.

 

Reproduction :

 

Élevage des adultes et pontes :

La durée d'un cycle complet varie de 60 à 80 jours, selon la température adoptée.
Une ponte peut être constituée d'un millier d’œufs.


Élevage des larves :

Dès que la ponte est certaine, on transférera les adultes dans un second bac, la coexistence des adultes et des larves n'étant pas un facteur de réussite.
A la fin de sa croissance la larve s'isole dans un cocon de forme allongée dans laquelle elle se transforme en nymphe puis en imago.

Durée de l’élevage : Elle est principalement liée aux conditions de chaleur, d'humidité et de nourriture."

La durée de vie des papillons est de 15 jours. La ponte effectuée, les papillons étant morts, les retirer du bocal.
Une dizaine de jours après, vous verrez à l'aide d'une loupe, de minuscules larves dans le fond du bocal.
Jusqu'alors, vous aurez laissé le bocal tranquille, afin de permettre aux papillons de se développer puis de pondre.
Pour récolter les chenilles, vous pouvez maintenant verser plusieurs fois par semaine le mélange dans un saladier, faire le tri manuel, et remettre le mélange dans son bocal.

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site